Mon île de La Réunion …

Aujourd’hui j’ai décidé de vous faire un article un peu intimiste, promis rien de sexuel là dedans ^^ vous inquiétez pas, il y aura du vernis quand même !

Il y a une quinzaine de jours, My beauty Quebec, une blopine canadienne nous avait concocté un défit du lundi géographique : présenter votre ville. De suite, ce thème m’a inspiré mais j’avais déjà dans l’idée de vous faire cet article du jour. Alors je me suis dit et si je faisais un melting pot de tout ce que je voulais vous dire. Donc je vais vous parler un peu de moi, et beaucoup de géographie (j’en vois déjà qui s’en vont).

Je ne vous parlerais pas de là où je vis ; tout simplement parce que je n’ai jamais aimé l’endroit où je vis actuellement et que je n’ai pas d’attache sentimentale à cette région qu’est l’Est de la France, bien qu’ayant toute ma famille de ce côté.

Cependant, je vais vous parler d’un petit cailloux lointain, d’un morceau de moi, d’un paradis au milieu de l’océan. Certaines ont cru en lisant mon tag, lorsque j’ai parlé d’île que j’étais tahitienne (non Maoya n’est pas tahitien, juste une création de mon imagination ^^). Pas du tout, il n’y a pas besoin d’être en Polynésie pour être au paradis. Non moi j’ai vécue 15 ans sur une île située à 10 000 km d’ici, un peu plus de 11 heures de vol. Une île paradisiaque entre terre et mer, une île tropicale qui désormais est dotée d’un patrimoine naturel inscrit à l’Unesco. Une île fabuleuse mais aussi dangereuse par ses sentiers escarpés, sa mer déchainée, ses périodes cycloniques. L’île de la Réunion fait partie de moi depuis mes deux ans, lorsque mes parents ont décidé de jouer à Robinson Crusoe. A l’époque rien n’était comme aujourd’hui, pas d’autoroutes, peu de centres commerciaux. Maintenant c’est plus que développé, une quatre-voies fait la moitié du tour de l’île, les centres commerciaux et magasins poussent comme des champignons, les marques de métropole s’y installent pour le plaisir des réunionnaises.

Mais tout ça, ce n’est pas ce qui fait la richesse de cette île. La richesse de cette île se trouve dans sa culture, dans sa population cosmopolite, dans sa gastronomie, dans son histoire, son patrimoine. Tout à la Réunion fait de cette île un paradis riche de milles et unes choses. Quand on regarde les danseuses pays sur du maloya, devant un bon carry bichique en sirotant un punch pays … quand on traverse les cirques par de longues heures de marche. Un article ne me suffirait pas pour vous décrire les merveilles de ce paradis.

Il y a sept ans, adolescente j’ai eu envie de partir à l’aventure, quitter ce paradis. Vous savez quand vous vivez sur une île ce n’est pas pareil que d’y aller en vacances, jusque là on est d’accord. Ce que je veux dire par là c’est que quand on est adolescent, on se sent oppressé, on a envie de voir ailleurs, voir si l’herbe est plus verte là bas, sur le continent. Et en arrivant ici j’ai découvert d’autres choses, d’autres paysages. L’adaptation n’est pas toujours simple … les mentalités ne sont pas les mêmes, les habitudes de vies non plus. Les gens vous posent des questions farfelues sur l’endroit où vous avez vécu : il y a t’il des routes ? vas tu à l’école ? vis tu dans une hutte ? (oui oui on me l’a demandé !). Les gens se demandent pourquoi avoir quitter la mer et le soleil pour la grisaille de l’Est. Parce que vivre sur une île et y aller en vacance ce n’est pas du tout la même chose … vous voyiez souvent les mêmes personnes, vous faites vite le tour. On ne voit pas les choses de la même manière. Aujourd’hui, lorsque je vais à La Réunion, je ne vois plus les choses comme avant … cette île il y a 7 ans, je ne l’aimais pas ; je la trouvais sans plus quand les gens m’en parlaient. Aujourd’hui tout a changé dans mon esprit … lorsque j’y vais je perçois la chance que j’ai eu de pouvoir vivre dans un endroit pareil, de pouvoir avec le soleil toute l’année, la plage à mes pieds et des personnes fabuleuses autour de moi ; car les réunionnais sont des personnes profondément gentilles et généreuses. Aujourd’hui je perçois cette chance et c’est là que j’ai compris que la Réunion était encrée en moi ; certes je ne suis pas réunionnaise de sang mais je suis réunionnaise de coeur et je le revendique haut et fort. J’y pense souvent et souvent cette île et ses joyaux me manquent …

Je pourrais vous en parler des heures … vous conter l’histoire de la Réunion en créole (j’ai de bons restes ^^), vous parlez des choses fabuleuses que j’ai pu voir la bas … des espèces endémiques, des Cirques (non pas avec des animaux, vous verrez dans les photos !), des couchers de soleil, de la mer qui se déchaine, des bons carry poulet, des bons rougails saucisses, du rhum arrangés, du marché de Saint Paul … et de tant d’autres choses.

J’ai quitté la Réunion il y a 7 ans pour l’Est de la France. Maintenant je quitte l’Est de la France pour de nouvelles aventures, dans le sud-ouest, à Toulouse. Parce que comme me disent certaines personnes je dois avoir la bougeotte, une globe trotteuse (pour le moment on va essayer de découvrir la France, le monde se sera pour après). J’ai besoin de voir autre chose, de connaitre d’autres régions, d’autres paysages …par curiosité, toujours aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs …

Voici donc quelques photos de mon île, de celle à qui je pense tout les jours … bien entendu, ces photos me sont personnelles et ne sont pas libres de droit ^^

(Le barachois, à Saint Denis, préfecture de la Réunion)

(Grand anse à la nuit tombée, dans le sud sauvage)

(La bais de Saint Paul, dans l’ouest)

(La route du littoral, proche des falaises. A titre indicatif, c’est la route qui en terme d’entretien au km2 coûte la plus chère au monde)

(Le cirque de Cilaos. En fait la Réunion est une île volcanique, jusque là rien de nouveau. A ce titre, le Piton de la Fournaise est l’un des volcans les plus actifs du Monde. La Réunion est donc s’est donc construire autour des coulées. Les cirques sont en fait des villes enclavées entre plusieurs Montagnes. La Réunion a trois cirques : celui de Cilaos, de Salazie et celui de Mafate, ce dernier n’étant accessible qu’à pieds).

(Les baleines sont fréquentes aux abords des côtés et des plages, lors de la période hivernale ; donc août)

(La plage de Boucan Canot dans l’ouest de l’île)

Et vu que maintenant je déménage à Toulouse je pouvais pas passer devant le vernis Mavala, qui porte ce même nom alors petit vernis et petit nail art vite fait ^^

J’espère vous avoir fait voyager un peu et vous avoir donné envie d’aller sur ce paradis …

Des bisous❤

39 réflexions au sujet de « Mon île de La Réunion … »

  1. Joli petit billet sur une île magnifique!! Même en étant réunionnaise de coeur tu en parles comme quelqu’un qui est né sur ce petit caillou!! Tu m’as fais voyagé même si j’y vis déjà! Je suis sure que tu pars à Toulouse pour retrouver un peu de soleil qui se fait très rare dans l’Est de la France. Je te rassure dans l’Est de la Réunion le temps est souvent semblable à celui de l’Est de la France!!
    Bisx!!❤

    • merci ma puce !! j’ai eu une énorme pensée pour toi en l’écrivant parce que tu fais partie de mon histoire et de ma vie !! merci Camille❤

  2. Un article magique… Merci Moya… Je te découvre un peu plus… Et je découvre aussi la réunion… Ton article est superbe et j’ai pris beaucoup de plaisir à le lire. Les photos aussi sont superbes… Une baleine en plein soleil en hiver !!!!!! ^^ Je n’ai pas encore fait la réunion mais ça me donne envie d’aller la visiter… Je te fais plein de bisous ma jolie Réunionnaise… Ps: La question que je me pose c’est pourquoi n’y retournes-tu pas? Parce que tu aimes changer? Ou autre?❤❤❤

    • Merci ma jolie !! je te remercie d’avoir pris le temps de tout lire. Ton commentaire me fait chaud au coeur. Pour ta réponse promis je te réponds mais on en discutera toutes les deux ^^ merci merci encore à toi <3<3

  3. Ton article est très beau et retrace à merveilles l’attachement à ces terres.
    Perso je suis fasciné par les personnes aui ont réussi à changer de vie, de pays.
    C’est beau!
    Tu es une personne authentique et j’aime ça🙂

    • Une personne authentique ? ça me touche ce que tu me dis Caro. Tu as toujours de gentilles et douces paroles. Merci infiniment d’avoir pris le temps de voyager avec moi❤

  4. Merci, Maoya, pour ce partage de photos et d’émotions🙂
    Voilà un autre endroit que je ne connais pas et que j’aimerais beaucoup connaître : j’ai toujours entendu dire que c’était très beau. Mais je comprends que tu aies rejeté cet endroit à l’adolescence. J’ai eu cette sensation pour par rapport à la Provence où je ne suis pas née, mais ou j’ai grandi, dont j’ai voulu m’éloigner et où je retourne avec plaisir maintenant.
    Gros bisous !-*

    • Effectivement tu sais donc ce que j’ai pu ressentir, mais moi j’étais à 10 000km de la France sur un petit lopin de terre !! contente que tu m’aies fait partager ton expérience !!! bisous❤

  5. Je me retrouve totalement dans ce texte, limite les larmes aux yeux, car je suis moi aussi une Réunionnaise de coeur avec des parents ayant joués les Robinsons,j’ai vécu là-bas 16 ans, et je suis en métropole depuis 6 ans… Je suis contente de vivre ici, mais une part de moi (et ma famille « nucléaire » aussi) est toujours sur mon petit caillou…

    • ton commentaire m’a touché, je me suis retrouvée dans ton histoire … au final elles se ressemblent. Comme tu le dis, la famille nucléaire … car quand on vit loin de sa famille de sang on s’en construit une autre, tout aussi belle et avec des liens tout aussi fort. Une part de moi aussi est restée là bas et c’est toujours douloureux de me dire que je suis loin de personnes que j’aime et qui me manquent ; mais aussi loin de mes racines, de mon enfance et tout ce qui a fait qu’aujourd’hui je suis qui je suis. Il ne faut pas avoir de regrets et toujours avancer … merci infiniment pour ton commentaire !!!!!

    • oh merci ma jolie !! c’est grâce à toi si j’ai fait cet article, vous faire tous voyager un peu ! qui sait, peut être qu’effectivement tu coulera des jours heureux là bas, et je te le souhaite !!❤

  6. Très joli billet.. Qui décrit bien ce mal du pays qu’on peut ressentir bien que le départ ait été vécu comme un soulagement. Joli paradoxe..

    A très bientôt si tu viens à Toulouse.. Bordeaux est juste à côté!

    Mawiine L.

  7. Je ne sais pas comment j’ai fait pour rater ton post… Moi qui vient aussi des tropiques (la Guyane) pour le coup), j’ai pratiquement les mêmes ressentis que toi ! J’ai de plus en plus envie d’aller faire un tour à la Réunion, je crois que ça va finir par se faire !

    • oh oui tu dois connaitre ça ; j’avais vu ton défit du lundi et j’avais souri en le voyant🙂 vas y tu verra tu sera pas déçue !!

  8. Superbe article, tu nous fait voyager et ça me donne envie d’y aller <3, pas facile de quitter des endroits qui tienne a coeur, mais ensuite quand on y retourne on se dit tjr qu'on as de la chance ^^

  9. C’était super joli❤ J'ai aussi vécu à plusieurs endroit du monde, pendant trois ou quatre ans, cela dépendait. En tous cas ton petit message me donne bien envie d'aller faire un tour par là-bas… :d
    Bisous .

    • merci à toi d’avoir pris le temps de venir sur cette île le temps de photos❤ sincèrement si un jour tu peux y aller, vas y !

  10. Tu m’a fait voyagé … merci🙂
    Voilà quatre mois que j’ai quitté Paris pour le sud-Ouest aussi ! J’espère que tu t’y plaira, c’est une belle région, par chez moi en tout cas❤

    • Oh merci merci !! suis contente de t’avoir fait voyager🙂 je pense que je vais m’y plaire, il n’y a pas de raison, c’est joli comme région !!

  11. J’aime quand les blogueuses parlent avec passion de l’endroit auquel elles sont le plus attachée. Tu m’as donné envie de découvrir la Reunion ! Qui sait, après Toulouse tu y retourneras peut être ! Moi aussi quand j’ai quitté le Maroc pour aller faire mes études en France, je ne pensais jamais revenir vivre ici et puis finalement, même si mes racines sont en France, c’est au Maroc que je suis le plus attachée et je n’ai pas pu m’empêcher de revenir y vivre. Alors je vois tout à fait ce que tu veux dire ! En tous cas je te souhaite tout plein de bonheur à Toulouse !😉

    • je t’avoue que je ne pense pas y retourner vivre. Je ne suis pas faite pour vivre sur une île, trop petit pour moi. Oui je te comprends effectivement, et c’est une bonne chose que tu aies pu retourner vivre au Maroc, ne pas être déracinée ! il est difficile de tracer un trait sur l’endroit où on a vécu, grandit!! merci beaucoup ma belle pour ton petit témoignage et tes mots gentils !!❤

  12. je lis ca que maintenant ! tres bel article, pleins d emotions!
    les photos m ont rappeler de jolis souvenirs que j ai encore dans les yeux car j en reviens, j ai decouvert une tres belle ile ( ma belle est reunionnaise, ca faisait 14 ans qu elle m en parlait!) j espere pouvoir y retourner en ete australe!

  13. Hello !

    Très bel article que tu as fait là, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce texte sur mon île, encore plus car j’ai fait le même parcours à l’exception que je suis originaire de la reunion. J’ai également vécu à l’est de la france jusqu’à cet été 2012 où j’ai choisi de descendre à Toulouse.

    Bonne continuation et j’espère que tu as prévu de rentrer sur notre ile un jour où l’autre pour te poser au paradis !🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s