Pretty Friends Challenges #3 // Plein de paillettes

Bonsoir les filles !! Il est tard je sais et j’ai pris beaucoup de temps à vous poster ce billet. Mais j’ai pas oublié non non. J’avais du monde, du coup j’ai pas eu le temps de vous publier ce billet ce matin. Bref, passons aux choses sérieuses et aux vernis ! Aujourd’hui suite du Pretty Friends Challenges avec des paillettes ! Et les paillettes, ben c’est la vie ! Au début j’aimais pas ça, mais alors pas du tout. Je trouvais ça bling bling, voyant, pas beau. Mais ça c’était avant ! Maintenant j’adoooore ça. Et l’un de mes chouchous c’est le sublime I’m not lion de China Glaze, un petit vernis qui plait à beaucoup d’entre vous je le sais je le sais ;p Je l’ai donc associé à un joli vernis que Emma m’avait glissé dans mon colis : Off to Miami !! Dans le flacon il fait corail-rose mais sur mes ongles il fait corail-orange. Bon enfin, en soit on s’en fiche, il est beau, il sent l’été, il pète les rétines et envoie du pâté. Oui oui toussa ! Et imaginez avec les paillettes ? ben là vous voyez plus rien et  le soleil ne peut être qu’au rendez-vous. La manucure pailletée qui fait péter les rétines et appelle le soleil !!

4 1 2Billet court, photos mi-floues pour aujourd’hui mais je reviens tout vite demain ^^ Bonne soirée mes jolies !

.

.

.

.

Publicités

La jelly quoi ? sandwich !

Bonjour les filles ! Il y a quelque temps chez Saga, j’ai craqué sur un vernis Essie qu’il fallait absolument que je possède. Non non je ne me cherche pas d’excuse. Ce petit est indispensable pour faire ce qu’on appelle une jelly sandwich, le joli Waltz de Essie ! Alors je connaissais la technique, mais de loin. Je ne l’avais jamais essayé. Faut dire que ça ne  m’inspirait pas plus que ça.

Il vous faut quoi et pour faire quoi ? il vous faut un vernis jelly blanc. Un quoi ? c’est un vernis un chouïa transparent. Contrairement aux vernis crèmes, il faut en appliquer des tonnes de couches pour avoir une bonne opacité. Et justement, c’est ce côté très transparent, peu couvrant qui va intéresser ici. Il vous faut ensuite dans l’idéal un vernis à paillettes (parce que les paillettes c’est la vie <3). Ensuite c’est bête comme chou : une couche de votre vernis jelly, une couche de paillettes, et une deuxième couche de vernis jelly. Z’avez compris le truc du sandwich ? du pain, une tranche de jambon et du pain. Tant pis pour le beurre, ça fait grossir !! Vous pouvez utiliser aussi un jelly rose, je pense que l’effet peut être très sympa ! C’est réellement super simple et ça change ^^

PicMonkey CollageJ’ai donc voulu faire trois tests, avec trois vernis : Glorious Aquarius de Essence ; Mermaid Tale de Orly et I’m Dynamite de Catrice.

Premier essai : Glorious Aquarius de Essence ! Bon, je vous avoue que je suis pas fan absolu du résultat. La technique est intéressante mais je ne sortirai pas avec une telle manucure. Trop fade pour moi. N’empêche que, je trouve le résultat super (oui c’est paradoxal avec ce que je viens de dire mais en fait je n’aime pas à porter, mais j’aime le rendu …ok je m’enfonce) : le bleu des paillettes est plus intense, plus lumineux. L’avantage du vernis jelly, c’est qu’il accroche la lumière, du coup même emprisonnées, les paillettes briiiillent !

1 2

Deuxième essai : Mermaid Tale de Orly. Bon déjà à la base j’adore ce vernis. Forcément le résultat est convainquant. En regardant les photos de plus près, j’ai mis des couches beaucoup plus fines que sur les photos précédentes. Du coup on voit un peu l’ongle en dessous. Attention donc à faire quand même des couches uniformes ^^

3

Troisième essai : I’m Dynamite de Catrice ! Là je suis déçue. J’aime pas du tout le résultat. C’est bien dommage parce que ce petit est super beau en vrai. La première fois que je l’ai posé, j’ai fait un accent nail sur du jaune et ca en jetait. Mais là bof ! C’est plus que fadasse … j’ai du vouloir économiser tellement de vernis qu’on a l’impression qu’il n’y a pas de couches de Waltz ^^

5.

Alors la jelly sandwich ? vous en dites quoi ? ça vous tente ?

Des bisous ❤

.

.

.

 

Butter London – Rosy Lee // So Girly

Bonjour les filles !! Je vous ai un peu abandonné ces quelques jours mais aujourd’hui je reviens encore vous présenter un vernis Butter London. Que voulez vous, le papa Noël a été gentil avec moi. Ben ouii, j’ai été super sage moi cette année. Bon bref. Je vais pas tergiverser pendant des heures. Vous savez maintenant si vous me suivez depuis un petit moment, que je ne suis pas fan du rose. C’est pas ma came du tout !

Oui mais voilà. Ce petit Rosy Lee c’est un peu un must have dans la gamme que propose la marque. Un peu à l’instar de Henley Regatta (je vous le présenterai mais pas maintenant, on va faire une pause BL ^^). Il faut l’avoir ! Absolument ! Tant pis si vous aimez pas. J’avoue que j’étais pas très très chaude pour le prendre, mais bon. On ne me parlait que de lui (coucou je suis un mouton ^^). Et bien non je n’aime toujours pas le rose. Mais vous voyez le plus ? Les paillettes !! Ouiiii ! Elles sont absolument wahouuu !

flaconouvertAlors, voici un joli vernis pailleté. Une base transparente gorgée de millions de paillettes roses. Alors pas rose bonbon. Mais plutôt vieux rose. Et c’est pour ça qu’il m’a beaucoup plu. Il fait pas Barbie, pas trop voyant. Parce que le rose c’est pas forcément le plus évident à poser. Même si vous n’aimez pas le rose, il pourra peut être faire chavirer votre coeur. En tout cas je n’ai pas été déçue. Une fois de plus : 3 couches, temps de séchage rapide mais papillotes obligées pour retirer le tout !

paillettesJe l’ai tenté en total look et aie mes yeux. J’aime pas plus que ça. Je trouve ça un peu trop bling bling, too much. Rien ne vaut un accent nail discret. Alors n’ayant pas de vieux rose ou de rose un peu boisé, j’ai opté pour le sublime Where’s in together de Essie.

rose. rose.. roseEt là j’adore ! En accent nail avec un rose plus pastel, je trouve que Rosy Lee se rèvéle et on peut mieux l’apprécier. J’aime beaucoup et ça sent bon le printemps, ça sent les près qui fleurissent doucement. En tout les cas, il ‘a séduite et m’a un peu réconcilié avec le rose.

Des bisous ❤

.

Vous pouvez retrouver Scuppered ici et la revue sur le coffret Backstage Basics (avec Swinger) ici.

.

.

Butter London – Backstage Basics & Swinger

Bonjour les filles !! On se motive pour cette nouvelle semaine. Personnellement j’ai décidé de la commencer de bonne humeur. Alors hop, je suis une fois de plus tombée dans les paillettes. Et pas n’importe quelles paillettes. Le Père Noel ne m’avait pas apporté de vernis. Et ouii il a préféré me proposer de commander ce que je voulais et où je voulais. Il y avait quelque chose qui me faisait de l’œil depuis longtemps, j’en rêvais la nuit et le jour (si si !). Le coffret Backstage Basics de Butter London. Quoi encore BL ? Ben oui que voulez vous. Pmabelle m’a refilé le virus et je dois dire que je deviens accro. Ce coffret n’a fait que confirmer mon addiction. Lorsque je l’ai reçu dans ma boite aux lettres, lorsque j’ai ouvert le colis … je me suis sentie comme une gamine ouvrant un cadeau dont elle ne connait pas le contenu. Quand bien même je savais ce que contenait ce coffret puisque je l’avais choisi, j’étais excitée à l’idée de tout découvrir, tout essayer. Une vraie gamine ! Manquait plus qu’une Barbie et on me perdait à tout jamais !

backstageVoilà donc le joli coffret que j’ai reçu. Il se compose de plusieurs petites chose : une lime à ongle, une base, un top coat, un dissolvant et le vernis de votre choix parmi la large gamme de couleur que propose la marque. Rien ne vous empêche de choisir le sublime Scuppered que je vous ai présenté la semaine dernière.

basics

Alors, on va parler des choses dans l’ordre non ? L’avantage de ce coffret et ce qui m’a séduit, au delà du fait que se soit Butter London, c’est le concept. En un coffret vous avez tout pour vous faire une manucure ! Une base, un top coat, du vernis, du dissolvant : pourquoi avoir besoin de plus ? Et le tout pour la modique somme de 39 euros !

Commençons avec la base Nail Foundation

nail foundation

La base Nail Foundation est une base comme jamais je n’avais testé. C’est une base à fini mat qui a pour objectif de lisser la surface de votre ongles pour en gommer les aspérités et les stries. Elle est vivement conseillée pour les personnes ayant justement ces symptômes, qui ont des ongles abimés. Par ailleurs, son effet nude permet de cacher les ongles jaunis ou encore ceux tâchés. C’est une réelle base protectrice et camouflante ! Le fini mat est assez impressionnant et le toucher doux est agréable. Personnellement je trouve que la pose de vernis est plus agréable, plus douce. J’ai réellement eu l’impression que le vernis glissait sur mes ongles. foundationJe l’ai testé cinq ou six fois depuis que je l’ai et je n’ai absolument pas été déçue. Bon le seul problème est qu’elle n’a aucune propriété nourrissante ou autre comme peut l’être la base Nourrish Me de Essie. C’est le seul bémol pour moi. Après, sincèrement, au vu de son prix, je dois avouer que je n’aurai pas craqué. Seule elle coûte 20 euros ce qui est énorme pour une base qui n’a aucune propriété particulière !

A côté de la fonction base, ce « vernis base » peut servir à lui tout seul un vernis ! Sur la photo si dessus, j’ai posé trois couches de vernis. Opacité moyenne mais cela permet d’avoir un petit vernis nude, quelque chose de très très discret.

Passons aux PAILLETTES !!!!!

swingerLà je vais vous bombarder de photos parce que ce vernis est WAHOUU ! Non non je n’exagère pas. Non non je ne suis pas devenue folle. Z’avez vu toutes les paillettes là ? z’avez comme ça brille un truc de fou ? Il envoi du lourd le libertin ! Oui oui libertin. C’est Ithurielle, une super blogueuse qui a fait un article sur la signification des noms des vernis Butter London, qui me l’a appris. Alors le libertin là il va aller dans toutes les chaumières je le sens !

swinger2Un sublime, incroyable et fabuleux vernis pailleté ! Tout ça en un seul flacon. Avec des paillettes oscillant entre le vert et l’or, vos doigts vont briller. J’en suis totalement dingue depuis que je l’ai posé. Alors le petit ici se pose en trois couches (on voit la différence avec le pouce où il n’y en a que deux, coucou j’ai oublié de le terminer !). Un peu rugueux, une bonne couche de top coat réglera l’affaire. Par contre, désolé mesdemoiselles mais le libertin est fidèle niveau tenue : papillotes de rigueur pour l’enlever !

swinger1 swinger. swinger3

Passons maintenant au final : top coater le tout !

hardwearPour moi un bon top coat doit avoir trois qualités essentielles : être glossy (c’est un peu le but premier), sécher vite et permettre de faire durer ma manucure. J’attendais donc beaucoup de ce petit, notamment vu son prix d’une vingtaine d’euros. A ce prix il avait intérêt à être au top du top ! Niveau glossy aucun soucis, le petit a fait briller encore plus mes paillettes mais aussi les vernis crèmes. Il sèche vite ! Et pour cause, dix minutes après avoir posé Swinger j’ai tenté une manucure au scotch. Aucun soucis ! Et ça c’est un point non négligeant. Il n’a même pas fait baver la couleur plus foncée. Bref un bonheur. Et point aussi très positif, contrairement à d’autres top coat que j’ai pu tester, il ne fait absolument pas rétracter le vernis sur les côtés ! Que du positif !

Jusque là aucune déception dans ce coffret. Oui mais voilà … fallait bien un hic quelque part.

dissolvantLe hic vient de ces deux produits. Commençons par la lime à ongles. Personnellement je suis accro à ma lime en verre et c’est celle que je vous recommande. Les grains sont fins, doux et permettent de ne pas dédoubler les ongles. La lime du coffret quant à elle … je n’aime absolument pas ! De gros, très gros grains qui, pour des ongles fragiles comme les miens ne conviennent absolument pas. A l’inverse si vos ongles ont tendance à être très durs, elle saura relever le défit. Pas sensationnel pour moi.

Le dissolvant … une énorme déception ! J’en avais lu des éloges. Moaui. Personnellement j’utilise depuis plus d’un an le dissolvant Inell (marque repère) de chez Leclerc, qui pour 1,05 euros (pour 150 ml) fait un super boulot. Il ne sent pas fort, ne dessèche pas les ongles et les doigts. Là on a à faire à un dissolvant de 50 ml qui à lui seul revient à 8 euros !! C’est énorme ! Enfin moi personnellement je trouve ça abusé. Pmabelle m’avait envoyé un dissolvant de la marque, à la menthe, que j’avais beaucoup apprécié. Alors j’en attendais tout autant de celui ci. Déjà premier défaut, l’opercule. Ca peut paraitre idiot mais c’est une plaie à enlever. Ensuite : odeur horrible ! Lorsque j’ai versé du dissolvant sur mon coton je n’en suis pas revenue de l’odeur. Après avoir dissolvé mes doigts, il restait une odeur plus agréable sur mes doigts mais malgré tout entêtante. Et le drame arrive : le dissolvant sentait tellement fort que mes yeux ont brulé et se sont embués. Non non je ne vous raconte pas de bêtises, ceci est la stricte vérité. Je n’avais jamais eu de pareils effets avec un dissolvant. Vraiment une déception et je ne conseille pas ce produit. Parfois le prix est loin de faire la qualité.

Après donc avoir fait votre manucure avec tout ces produits, rien ne vous empêche de tenter une petite manucure. J’ai opté pour des triangles chocolats !

 triangle

Voilà pour cet article long mais qui j’espère aura apporté des réponses à certaines de vos questions. N’hésitez pas à poser vos questions !

Vous pouvez retrouver tout les produits Butter London, entre autre, chez Univeda.

Passez une bonne journée !

.

Des bisous ❤

.

.

.

Orly & Essie // Paillettes à gogo !

Je vous avais promis !!! Alors bon j’essaye tant bien que mal de tenir mes promesses au niveau du blog. Bref, un second article, toujours dans l’ambiance de Noël avec cette fois ci un motif un peu plus guirlande. J’ai reçu il y a quelques temps deux vernis de chez Manucure&Beauté, qui s’associaient parfaitement ensemble. Un joli combo parfait pour les fêtes. Le sublime Tiny Wine-Ey de Essie et Devil May Care de Orly. Autant ce matin je vous ai fait un laius sur les différentes nuances de vernis, autant là le rouge c’est vraiment LA couleur où selon moi il y a le plus de nuances. En recevant d’ailleurs la dernière collection Essie, je trouvais que deux des vernis étaient semblables à des vernis que j’avais de la même marque. Que nenni, il existe une différence de nuance, quand bien même parfois subtile. Toujours est il que le vernis rouge c’est quand même le must have ! certes ça fait dadame et parfois ça passe pas toujours sur des ongles courts (coucou Amandine ^^ et notre discussion hier), mais c’est quand même le vernis so class !! moi personnellement j’adore ! après le truc c’est qu’il faut être douée du pinceau. Parce que le vernis rouge appliqué à la truelle sur les cuticules, ça colore vite ! alors attention : on oublie pas sa BASE !! sinon vous allez pleurer. Bref, ce petit est très très joli, Une texture jelly qui nécessitera trois couches pour être couvrant. Et le petit plus, c’est que contrairement à certain vernis rouge, celui ci ne fonce pas au séchage. Mais sincèrement, avec une jolie robe noire … ça envoie du lourd le vernis rouge !!

rouge

rouge.

Et là c’est paillettes à gogo un peu façon guirlandes. Vous savez, souvent on en trouve des rouges et dorées comme ça. Et bien là ce vernis m’a de suite fait penser à ça. Gorgé de petites paillettes rouges et de plus grosses dorées. J’ai testé en accent nail sur du noir et wahouuu ! ça rend super super bien. Ca fait un peu too much quand même avec les chevrons, c’est pas ce que je préfère mais je voulais essayer de bricoler quelque chose. En fait sur du rouge, ça fait trop. Sur une couleur comme du noir, ça tranchera tout en étant plus sobre.

flacons flacon paillettes paillettes paillettes..

Voili voilou. On a vu mieux hein, en plus je trouve que les paillettes dorées ne ressortent absolument pas sur les photos. J’essaye de trouver de nouvelles choses niveau photos, luminosité alors bon pour le moment c’est pas net net. Bref, de jolies couleurs quand même pour Noël et un joli rouge, valeur sûre ^^

.

Des bisous et bonne soirée ❤

.

Vous pouvez retrouver ces deux vernis sur le site  

.pub